"Rien ne vient de rien"
photographies de Raphaël Denis
  © Raphel Denis  
 
 

  Le marécage a conquis la plaine au-delà des frontières d'un horizon qu'on ne distingue plus réellement. Des nappes de brumes échelonnées en bandes sinistres l'ont dissimulé derrière leur écran d'opale que la lumière ne peut percer.
  Ici, tout n'est qu'hostilité, fureur et mystère. Faunes abjectes peuplées de noires nuées de noirs insectes, de reptiles aux aguets et de batraciens repoussants et gluants; flores empoisonnées et vils petits organismes; air irrespirable et atmosphère poisseuse font de la plaine... une pauvre plaine. Un lieu oublié par la grâce, semble-t-il...
  D'un délicat petit "poc" la Plaine se réveille de son silence assourdissant. Ici, tel un résidu de Pandore, sous les troubles des brumes au milieu des tourbières vient d'éclore un nénuphar. Étincelant et immaculé en guise d'Hymne à la vie, ces quelques petits pétales aussi fébriles que légers font surgir des laideurs le plus glorieux des délices. 

Raphaël Denis

 
 1  2  3  4  5  6  7  8  9 10
contact :
email :
tel :
  Raphaël Denis

06-86-41-63-73
biographie

 

ReVue home - galeries - cartes blanches - blog - submisssion - contact
© ReVue 1996 - 2009