Passages

Voyage avec sa solitude.

Voici près de vingt ans que Patrizia Di Fiore a choisi de devenir photographe. Sa carrière a commencé dans le sud de la France, à Toulouse mais comme beaucoup de représentants de sa génération, Patrizia est de nulle part et de partout à la fois. Née en Italie, elle s’est fixée en France et voyage beaucoup, existence nomade dans un monde global où les médias sont le chœur des drames modernes : guerres, choc des territoires, pain quotidien du malheur… Les nouvelles tournent autour de la terre en diffusant ce qui s’y passe ; Patrizia Di Fiore est sensible à ce monde de conflits, mais son approche est différente de celle des journalistes qui suivent l’actualité ; elle n’a rien d’un reporter, elle utilise le moyen format, plus pondéré que l’appareil 24 x 36 qui se porte rapidement à l’œil. Elle a choisi de travailler les paysages, de capter les atmosphères, de restituer ce qu’elle ressent. Au cours de ces dernières années, elle s’est rendue en Bosnie, au Vietnam, pour regarder les paysages après que les batailles se sont tues. Elle a vu ces régions retrouver la paix, une fois disparu l’intérêt des médias.(…) suite du texte>>

Patrizia Di Fiore
photographies

Philippe Arbaïzar
texte

1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
31 32 33 34 35  
[cliquez sur les vignettes]

Travail réalisé dans le cadre de Biarritz Terre d'Image, grâce au prix des Pyrénées Atlantiques. Il a été exposé à Paris et à Guéthary en 2003.

contact :
email :
site web :

Patrizia Di Fiore
patrizia.di.fiore@freesbee.fr
http://www.patriziadifiore.com/

ReVue home - galeries - cartes blanches - blog - submisssion - contact
© ReVue 1996 - 2009