Préfabuleux
Des palaces pour le peuple
 
 
 
Minnie a plus de 80 ans. Elle vit dans ce préfabriqué depuis 53 ans. Aujourd’hui seule, elle est nostalgique du passé. Elle se souvient du temps où elle allait danser deux fois par semaine pendant que son mari allait au pub. « J’avais des voisins formidables. En ce temps-là on se voyait beaucoup. Aujourd’hui chacun reste chez soi. Les choses ont bien changé… à part le « Milkman » qui passe toujours devant la porte de chacun, depuis plus de 50 ans ».
   
Jean est un pilier de l’Estate de Catford. Elle fait partie d’Excalibur, l’association des locataires des préfabriqués. Elle raconte, modestement, qu’elle est surtout là pour faire le thé et apporter des petits gâteaux lors des réunions de l’association. Je lui demande ce qu’elle pense du Council de Lewisham. « Pour l’instant, on est un peu tranquilles mais ça fait des années qu’on se bat pour garder nos préfabriqués ». Ces « palaces for the people » ne rapportent pas grand chose au Council (les loyers restent peu élevés) et occupent un terrain qui, à une demi-heure en train du centre de Londres, vaut aujourd’hui de l’or.
 
 
 1  2  3  4  5  6  7  8  9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
 
contact :
e-mail :
  Elisabeth Blanchet
elisabethblanchet@hotmail.com
 

ReVue home - galeries - cartes blanches - blog - submisssion - contact
© ReVue 1996 - 2009