Préfabuleux
Des palaces pour le peuple
 
 
 
« Are you from the Council ? » est la première question que me pose Rosina Tillett lorsque je sonne à sa porte. Rosina a peur. Son préfabriqué qu’elle loue au Council de Southwark (dans Londres, au sud de la Tamise) depuis 30 ans est le dernier de cette partie d’Underhill Road à Peckham. Autour, ce ne sont que des petits terrains vagues déjà envahis par la végétation et les ordures que les gens balancent par dessus les grillages. Seules les dalles rectangulaires en béton, vestiges des emplacements des préfabriqués, témoignent de leur existence, avant. A Peckham, il reste une trentaine de préfabriqués dont le Council se débarrasse petit à petit.
   
Newport, au sud du Pays de Galles. A la sortie de la ville, en contrebas de la route, les Estates de Bishpool et Treberth forment comme à Catford un vrai petit village. A la dernière tempête, les toitures de deux préfabriqués se sont envolées. A Newport, le Council ne démolit pas systématiquement les « prefabs », il propose des solutions alternatives. Si les locataires ne veulent pas le quitter, le Council le maintient et apporte les réparations nécessaires. Sinon, ils se sont relogés dans des « bungalows » de plain pied, construits par le Council à l’emplacement de l’ancien préfabriqué.
 
 
 1  2  3  4  5  6  7  8  9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
 
contact :
e-mail :
  Elisabeth Blanchet
elisabethblanchet@hotmail.com
 

ReVue home - galeries - cartes blanches - blog - submisssion - contact
© ReVue 1996 - 2009