Préfabuleux
Des palaces pour le peuple
 
 
 
Linda, 50 ans, est pratiquement née dans un préfabriqué de l’Estate de Catford. Elle connaît parfaitement toute son histoire, qui est un peu la sienne d’ailleurs. Ou en tout cas, une histoire de famille. Sa tante, ses beaux-parents habitent aussi dans l’Estate dont elle connaît presque tous les habitants. « J’aime ces préfabriqués et toute cette période d’après-guerre qui va avec, raconte-t-elle, ce sont les prisonniers de guerre allemands et italiens qui ont monté tous les préfabriqués de l’Estate ». Et si on est un peu expert, on arrive à reconnaître les « allemands » et les « italiens ». « Vraiment je les aime ces préfabriqués, s’ils voulaient les démolir, je me barricaderai à l’intérieur! »
   
Le préfabriqué de Patricia et Charles Selby est l’un des plus « cosy » de Catford. Howard Davies, le responsable de l’association des locataires m’a fortement conseillé d’aller y faire un tour. Patricia est agoraphobe, elle ne travaille pas et reste la plupart du temps à la maison, les fenêtres et les portes grandes ouvertes.
 
 
 1  2  3  4  5  6  7  8  9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
 
contact :
e-mail :
  Elisabeth Blanchet
elisabethblanchet@hotmail.com
 

ReVue home - galeries - cartes blanches - blog - submisssion - contact
© ReVue 1996 - 2009