Préfabuleux
Des palaces pour le peuple
 
 
 
Il n’y a pas que des préfabriqués préfabuleux, jolis et cosy où les gens sont heureux de vivre. Il y en a aussi, comme celui de Stan et Ted, qui sont encore habités mais comme à l’abandon et dont on n’ose pas franchire la petite barrière du jardin.
   
« The forgotten few » (ceux qu’on oublie), c’est ainsi que Monica appelle ceux à qui, comme elle et son mari, on a dit qu’ils seraient relogés dans de nouveaux logements à Peckham. Ils attendent tous sans nouvelles. Et Monica ajoute : « Ils démolissent autour de nous mais ne prévoient rien pour nous. On nous oublie, volontairement. »
 
 
 1  2  3  4  5  6  7  8  9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
 
contact :
e-mail :
  Elisabeth Blanchet
elisabethblanchet@hotmail.com
 

ReVue home - galeries - cartes blanches - blog - submisssion - contact
© ReVue 1996 - 2009